Big Datas et protection sur la toile, it was all-go !

Oui, le travail est grand, et les attentes immenses, lorsque l’on évoque les besoins de sécurité des internautes sur la toile. Et, une fois n’est pas coutume, les big datas auront leur importance dans cette nouvelle « bataille numérique ». Pour mieux appréhender les enjeux de cette mission sécuritaire des datas, Big Mama vous présente les derniers dangers que l’on retrouve sur le net, et également les solutions apportées par les algorithmes en matière de sécurité.

 big datas paris

Les risques sur le net

Avec la multiplication des usages d’internet, il était prévisible que cet outil tombe également, malheureusement, entre les mains d’individus et d’organisations mal intentionnés. Sont clairement visées ici, les entreprises terroristes, qui utilisent la toile, et notamment les réseaux sociaux, pour essaimer leur propagande. Pire encore, internet est devenu leur vecteur de communication et de recrutement, en diffusant des messages de ralliement, pour séduire les plus incrédules. Les codes cinématographiques les plus célèbres sont ainsi repris pour toucher les jeunes dans un point fondamental : le cœur. Ton dramatique, images bouleversantes, sonorité lancinante, sémantique de crise, etc… bref, l’affectif pour contrer la raison, et c’est des milliers de jeunes qui sont trompés sur la toile. Mais, comme souvent, pour tout mal un remède existe. Et dans ce cas de figure, les algos ont des arguments.

Quelques solutions des Big Datas

Cette bataille, à laquelle participent les pouvoirs publics (brigades de cybercriminalité) et d’autres groupes plus officieux (type Anonymous), s’est orientée vers la détection de comptes liés à des entreprises terroristes, et à leur suppression. A travers l’utilisation d’algorithmes de reconnaissance, et sur la base des publications de ces comptes terroristes, les datas scientists ont pu mettre en place des stratégies de masse pour reconnaître des potentiels cybercriminels. L’algo va traquer les différents comptes dont les centres d’intérêts tourneront souvent autour de la thématique habituelle (attentat, syrie, irak, …), et pourra également repérer des mots-clés jugés « à risques ». Après des pratiques de la sorte répétées, l’algo va signaler les comptes les plus dangereux, et enclencher le système de destruction de ces comptes.

société big datas

Autant dire que la tâche va s’avérer des plus ardus pour traquer dans la jungle du web les bons des mauvais, et distinguer le grain de l’ivraie. Et comme on aurait pu s’en douter, des erreurs existent : il est arrivé que certains comptes soient fermés injustement, car un algorithme, aussi performant soit-il, restera un robot qui ne pourra avoir une réflexion humaine. Ont ainsi été bloqué des comptes de personnes qui justement montraient du doigt de manière insistante les pratiques horribles de Daech et consorts.

algorithme de performance

HadjKhelil

Cette entrée a 0 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *