Big Data et web-markethique

L’avènement des big datas dans le domaine du web, et plus précisément dans le web-marketing, a ouvert récemment des opportunités absolument exceptionnelles sur le marché, en matière d’offre, de ciblage, de conversion, et bien évidemment, de ventes. Si la nouvelle est réjouissante sur le fond, elle pose bien évidemment, sur la forme, une série de questions d’ordre déontologique. Jusqu’où la machine peut-elle aller pour chercher les informations pertinentes ? Quelle est la limite entre la personnalisation de l’offre et le tracking excessif ? Pour décortiquer ces enjeux aussi bien financiers qu’humains, Big Mama, votre partenaire (humain) en intelligence artificielle et en algorithmes, vous présente les différentes facettes de ces nouveaux robots, et comment proposer une alternative résolument éthique.

entreprise big data paris

Le big data en web-marketing, c’est fou

Si l’utilisation des big datas est en réalité exploitable dans de très nombreux domaines de l’économie, celle liée au web-marketing et au e-commerce est tout simplement fabuleuse tant la congruence entre les deux est parfaite.

Résumons : nous sommes (dans le cas de l’e-commerce) dans un secteur du business où les informations qui nous parviennent sont à la fois très nombreuses, complexes, volatiles et instables, mais avant tout créatrices de valeur, et c’est pour cela qu’on s’intéressent à elles.

Illustrons : vous avez une boutique en ligne, une notoriété intéressante, les gens se baladent sur votre site, vous vendez quelques produits, … bref le cas d’école. Maintenant, si l’on vous dit, qu’à travers une optimisation des données qui circulent sur votre site, vous pouvez multiplier par 3 vos ventes en quelques semaines, vous saisissez rapidement les enjeux de cette perle qu’est le data.

big data web-marketing

Effectivement, la machine, grâce aux données que vous possédez, va vous permettre, grâce à ses calculs algorithmiques stupéfiants, de relancer Mme ROSE quelques jours avant la fin des soldes sur un modèle qui lui plait terriblement, de proposer à M. SABATO une paire de chaussures qui se marie à merveille avec le pantalon qu’il vient d’acheter, et que M. et Mme PINGRE devrait sérieusement songer à acheter un ordinateur portable à leur garçon qui entre bientôt à l’université.

Big data et web-markéthique, un garde-fou

Réfléchissons : la tentation est grande de dépasser les frontières, sous prétexte de proposer des services personnalisés à vos clients. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin, alors que l’exploitation des données génère des profits sans précédents, et que les clients finalement, n’ont pas l’air de s’y opposer ? La problématique majeure est justement là : les individus, de par les multiples stratagiesèmes mis en place par les acteurs du web, ne se rendent pas vraiment compte de la progressive incrustation de ces entreprises dans leurs vies privées.

big data et éthique

Mais que fait la police direz-vous. Comme le souligne à juste titre la chercheure universitaire Antoinette Rouvroy : « les régimes de protection des données semblent peu aptes à faire face aux défis inédits posés par les phénomènes de profilage et de personnalisation propres à la société numérisée ». Il est en effet difficile de lutter contre un insecte qui change chaque jour de forme et de couleurs, dans une forêt aussi vaste qu’est le web. La solution : les éleveurs eux-mêmes doivent prendre conscience du danger de leurs insectes, en limitant leurs actions sur l’environnement, afin que l’éco-système numérique en tire un intérêt sans pour autant nuire aux autres espèces.

C’est la voie empruntée par Big Mama.

HadjKhelil

Cette entrée a 0 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *