Comprendre le fonctionnement de l’algorithme de Google 2/3

Deuxième opus aujourd’hui de notre série d’article consacrée à l’algorithme de Google, celui-là même qui gère votre positionnement sur les pages de recherche et qui influe directement sur votre notoriété sur le web. Dans le 1er article rappelez-vous, nous avions rappelé ce qu’est le SEO (référencement naturel) et comment il fonctionne. Nous avions également évoqué les grandes lignes de ces algorithmes de Google, tels que Panda, Pinguin ou encore Colibri, mais sans réellement entrer dans le détail. Ainsi, pour mieux comprendre et cerner ces algo aux noms d’animaux, Big Mama, le spécialiste en machine learning, revient de manière plus précise sur les rôles assignés à ces gentilles bébêtes pas du tout bêtes, après vous avoir exposé les techniques de base du SEO.

Comprendre les techniques de bases du SEO…

Les algorithmes de Google sont réglés pour passer au crible tous les sites et les « noter » comme nous l’avons dit précédemment, sur un ensemble de critères (ancienneté du site, optimisation technique de vos pages,  quantité de sites qui vont rediriger vers le vôtre, qualité de ces sites-là, qualité et pertinence de vos contenus (réseaux soc., partages, etc…).

machine-learning

Ainsi, si vous répondez positivement à ces critères, Google vous fera remonter progressivement sur ses pages. A l’inverse, si vous essayez de tromper Google en utilisant des techniques « détournées », il vous pénalisera, et vous rétrogradera dans son classement.

On s’aperçoit donc que certaines tâches se font sur le site en lui-même (structure du site et arborescence, balisage des titres et placements stratégiques des mots-clés dans les « zones chaudes », optimisation des mots-clés [quantités justes], qualité de rédaction des paragraphes, etc,…), alors que d’autres se font à l’extérieur du site (net-linking notamment).

… Pour mieux appréhender les algorithmes de Google.

Comme nous l’évoquions en introduction de cet article, il y a eu 3 algorithmes de pertinence mis en place par Google pour pénaliser les sites « anormaux » :

– Google Panda pénalise certaines pratiques en SEO liées au contenu, comme :

* Le « duplicate content »

* La sur-optimisation (excès de mots-clés)

* Le contenu de mauvaise qualité

machine-learning-data

– Google Pingouin pénalise quant à lui :

* Les pratiques abusives en matière de linking

* Les tentatives de spamdexing (triche sur l’index des moteurs)

* L’excès dans l’usage des ancres de liens pour le SEO (ancre = mot-clé qui contient le lien vers votre site)

– Google Colibri vise à améliorer quant à lui la pertinence des résultats donnés, et notamment pour les expressions de longue traîne. NB : Quand on fait des recherches, on tape généralement soit des expressions courtes (ou mots-clés), soit des expressions plus longues qui peuvent créer des manques de pertinence dues à leur longueur. C’est pour affiner la recherche de ce deuxième type d’expressions qu’est né Colibri.

 

SEO

Cette entrée a 0 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *