Chronique BFM – Big Data

Big Mama, l’alchimie du bonheur…

Prenez 4 personnalités du monde de l’entreprise, additionnez à cela 4 autres ingénieurs sortis des plus grandes écoles ingénieurs de France, et vous obtenez Big mama, l’alchimie du bonheur, pensée et lancée par Hadj Khelil, anticonformiste récidiviste en matière d’entrepreneuriat.

Big Mama, c’est quoi finalement ? Big Mama, c’est plus qu’un concept, c’est un paradigme. L’objectif de cette start-up est de proposer une solution scientifique, résolument novatrice et également éthique aux entreprises; dit autrement, le but est d’utiliser des algorithmes et des formules mathématiques complexes, afin de répondre aux besoins des entreprises en matière de finance, de stratégie, de marketing et de management, sans négliger l’aspect éthique et humain des choses.

Aussi, pour mieux décortiquer les enjeux et objectifs de Big Mama, son fondateur, Hadj Khelil, nous livre quelques informations précises et précieuses. Focus.

Big Mama, en quelques mots

Big Mama, c’est un laboratoire externalisé composé de chercheurs spécialisés dans le Big Data (que l’on pourrait traduire en français par « mégadonnées »), qui a pour vocation d’extraire, d’analyser et d’exploiter (par des processus mathématiques et statistiques) les données propres à votre entreprise ou présentes dans l’environnement. In fine, l’enjeu majeur est de développer pour nos clients, de manière scientifique et éthique, un modèle leur permettant simultanément :

– de réduire les risques économiques et financiers, et de faciliter aux chefs d’entreprises la prise de décision, grâce à l’exploitation des data-sciences (ou Science des données en français). Pour cela, la méthode consiste à utiliser une fonction (dans son acception mathématique) de perte et de la minimiser au maximum.

– de générer une plus-value pour l’entreprise, par le biais d’analyses comportementales poussées, pour « prévoir » les futures tendances du marché et les attitudes du client. Cette démarche s’inscrit dans une optique d’innovation et de R&D à long terme.

Enfin, il est très important de signaler que notre démarche s’avère être une aide à la prise de décision et un outil de rentabilité au service de l’entreprise : elle ne se veut en aucun cas être un substitut à l’humain dans la stratégie, mais plutôt se positionner comme un outil complémentaire scientifique au service des Hommes. Mieux encore, elle se veut être protectrice de ces derniers en leur apportant de l’extérieur (très ésotérique concédons-le) des éléments de réponse à ce qui se passe dans leur environnement. Comme une mère finalement. Une Big Mama donc.

Big Mama, en quelques hommes

Nous sommes quatre à porter le projet de Big Mama : Edgar Morin (sociologue qu’on ne présente plus), François Bieber (PDG de l’entreprise spécialisée en Web Marketing Kwanko), Jacques Vincent (Danone) et moi-même. Notre équipe dirigeante a pour dénominateur commun la recherche de la création de valeur dans une démarche totalement éthique. A côté de nous, nous avons une jeune équipe d’ingénieurs-chercheurs sortis des plus grandes écoles de France. Chacun selon sa spécialité, ces data-scientists sont des experts en algorithmes et en systèmes mathématiques orientés client. Ils sont notre valeur ajoutée grâce à leurs compétences et capacités d’innovation. D’ailleurs cela est le fruit de notre stratégie de recrutement : notre choix est porté vers des profils d’étudiants formés dans des écoles telles que l’ENSAE, Ponts et chaussées, les Mines, ou encore Centrale Paris.

Notre fierté, c’est d’avoir réussi la symbiose entre une équipe dirigeante expérimentée et une team de jeunes pousses surdouées. Une complémentarité comme on les aime. Une alchimie du bonheur quoi.

 

HadjKhelil

Cette entrée a 0 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *